La préparation d'un retour progressif en milieu scolaire

Des aménagements sont possibles pour aider l'élève qui ne peut plus aller à l'école à rester en lien avec son établissement et préparer sa réintégration de façon progressive.

 

  • Le PAI (Projet d'Accueil Individualisé), concerne les élèves atteints de maladie chronique (asthme par exemple), d’allergie et d’intolérance alimentaire. Il leur permet de suivre une scolarité normale. Chaque élève titulaire d’un PAI peut ainsi bénéficier de son traitement ou de son régime alimentaire, assurer sa sécurité et pallier les inconvénients liés à son état de santé.

  • Le PAP (Plan d'accompagnement personnalisé) est un dispositif d'accompagnement pédagogique qui s'adresse aux élèves du premier comme du second degré qui connaissent des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages et pour lesquels des aménagements et adaptations de nature pédagogique sont nécessaires, afin qu'ils puissent poursuivre leur parcours scolaire dans les meilleures conditions, en référence aux objectifs du cycle.

  • L'APAD (Assistance Pédagogique à Domicile). Dans ce cas, les enseignants viennent faire cours à la maison, quelques heures par semaine, jusqu'à son retour en classe. Les cours par correspondance sont en revanche souvent déconseillés pour ne pas risquer que l'élève soit coupé du monde extérieur. ​L'élève malade ou convalescent peut se voir proposer une assistance pédagogique à domicile grâce à l'APAD. Ce dispositif, placé sous la responsabilité de l'inspecteur d'académie, existe dans l'ensemble des départements. Il permet à l'enfant et à l'adolescent malade ou accidenté de rester en contact avec les exigences scolaires et de poursuivre dans des conditions adaptées son parcours de formation.

  • Le GEVASCO (l'outil d'aide à l'évaluation des besoins de scolarisation des élèves en situation de handicap). Conçu par la CNSA, le ministère de l’Education nationale, des associations de parents et des MDPH et outil réglementaire depuis février 2015, le Geva-Sco est renseigné par l’équipe éducative (EE) pour une première demande et par l’équipe de suivi de la scolarisation (ESS) pour un réexamen associant la famille. Véritable outil de dialogue entre les différents acteurs concernés par la situation d’un élève handicapé, il s’inscrit dans une démarche d’harmonisation des procédures d’évaluation des situations dans le champ de la scolarité. 

 

 -->Plus de détails

Phobie scolaire

Si aucune de ces alternatives n'a fonctionné, vous pouvez vous rapprocher du CNED , cliquez ici pour plus d'informations.

L'association Phobie Scolaire

© copyright APSphobiescolaire.org 2019 - Mentions légales